57645 MONTOY-FLANVILLE Pour réserver une visite et/ou un atelier : 03 87 76 74 10
Musée Naturel Jean-Marie Pelt - Ogy Montoy-Flanville

Musée Naturel Jean-Marie Pelt - Ogy Montoy-Flanville

MÛRE Morus

    Description

    Le mûrier est un arbre de taille moyenne (10 à 15 mètres de hauteur) cultivé pour ses fruits, les mûres ou ses feuilles qui servent de nourriture au ver à soie. Il n’a ainsi rien en commun avec le mûrier sauvage (mûrier ronce), si ce n’est l’aspect de ses fruits grenus. Ses feuilles caduques, dentées et parfois lobées, cordiformes, renferment un suc laiteux.
    Le mûrier fleurit en avril ou mai. Ses fleurs (mâles ou femelles) sont petites, vert clair, regroupées en épis courts. Chaque fleur femelle donnera un fruit, sous la forme d’un petit grain. L’ensemble des grains constitue ce que nous nommons la mûre, qui arrive à maturité en juin ou juillet.
    Téléchargez la fiche en PDF

    SES HISTOIRES

    Originaire des montagnes du Caucase en Asie mineure, la mûre a fait partie du quotidien alimentaire des chasseurs-cueilleurs du Néolithique. Depuis l’antiquité le mûrier est cultivé pour sa production de soie.
    Une légende raconte qu’il y a 26OO ans avant Jésus-Christ l’impératrice LI LINGH SHI prenant le thé sous un mûrier vit un cocon tomber dans sa tasse de thé le cocon sous l’effet de la chaleur se dévida ce qui donna la soie. Plus tard, il fut même surnommé l’arbre d’or pour sa prospérité.

    SES UTILISATIONS

    Les mûriers sont cultivés pour leurs feuilles (pour l’élevage du ver à soie), leurs fruits, leur caractère ornemental, leur bois, pour fabriquer de la liqueur ou encore pour fabriquer du papier traditionnel en Chine, Corée et au Japon. Le mûrier est connu également pour ses vertus médicinales.
    La décoction de l’écorce est recommandé contre l’hypertension et l’infusion des feuilles contre le diabète. Le jus des baies de mûre est laxatif, tonique.